Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Huile de palme ça craint !

Depuis 40 ans, la consommation mondiale d’huile de palme

 double tous les 10 ans. Et chaque semaine,

250 000 hectares de forêts disparaissent. 

 Malgré sa mauvaise réputation, elle  représente que 26% des huiles végétales,

 l’huile de palme se retrouve partout !

Particulièrement riche en acides gras saturés (45%)

elle est néfaste pour nos artères et notre cœur

lorsqu’elle est consommée en trop grande quantité…

Les études scientifiques montrent qu’une alimentation riche en graisses saturées,

favorise le développement des maladies cardio-vasculaires,

une augmentation du taux sanguin de cholestérol,

certains cancers et du diabète et toutes les autres maladies chroniques

très courantes dans nos pays.

Elle contient 4 fois plus de mauvaises graisses que l’huile de colza.

Une forte proportions d’acides saturés  la rend peu recommandée à la consommation.

 

L’huile de palme , on n’y échappe pas

 

  • En 2008, chaque Français aurait consommé près de 2kg d’huile de palme

 

selon le Ministère de l’alimentation.

 

  • Chaque consommateur absorberait sans s’en rendre compte

 

57g d’huile de palme par mois !

L’utilisation d’huile de palme sert à de nombreux usages :

 on en trouve dans les pâtisseries, les biscottes, les chips, les cosmétiques,

les chips, les gâteaux, les tablettes de chocolat, les gels douche,

les shampoings, et même dans les bougies, les fromages

et bien sûr les biocarburants.

Aujourd'hui, on trouve de l’huile de palme partout,

dans un produit sur 10 dans la grande distribution !

Important : Si vous voyez sur la composition d’un produit « huile végétale« ,

il faut savoir qu’à 98%, huile végétale = huile de palme

Les commentaires sont fermés.