Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Greenpeace dans une centrale nucléaire

Greenpeace s'est introduit

dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine

pour montrer que «le nucléaire sûr n'existe pas»

nucleaire-non-oui.gif

Ils auraient été immédiatement détectées par le dispositif de sécurité

et leur cheminement a été suivi en permanence sur le site,

sans qu’il soit décidé de faire usage de la force,

puis appréhendés par la gendarmerie.

 

lobby-nucleaire.jpg

Des militants ont également tenté de s'introduire

dans les sites de Blaye, Chinon et Cadarache

«Une partie des militants a réussi à grimper sur le dôme de l'un des réacteurs,

où ils vont déployer une banderole:

 “Le nucléaire sûr n'existe pas”

edf.gif

Cette opération a pour but

de montrer à quel point

nos sites sont fragiles

aux facteurs d'agression extérieurs, non naturels !

 

Plutôt réussis non?

Les commentaires sont fermés.