Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

en 2012 sers toi la ceinture !

 

moutons_votent a ton avis.jpg

 

Concretement ....La TVA à taux réduit augmente

Le taux réduit de TVA passe de 5,5 à 7 %, sauf pour les cantines scolaires et les produits de première nécessité. Sont concernés : la restauration, l’hébergement,

les services à la personne, les travaux (voir plus bas)

et les livres (à partir du 1er avril).

La TVA sur les travaux augmente

La TVA à taux réduit sur les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien de logements passe à 7 %. Elle reste à 5,5 % pour les devis signés avant le 20 décembre, dès lors qu’un acompte a été encaissé à cette date,

même si les travaux ne seront effectués qu’en 2012.

ceinture 2012.jpg

… Le prix du gaz aussi

L’application d’une nouvelle formule de calcul du prix du gaz, 

qui reposera désormais pour près de 30 % sur les cours du gaz,

contre 10 % jusqu’à présent,

entraîne une augmentation des tarifs de 4,4 au 1er janvier.

Le tarif social du gaz est dans le même temps revalorisé de 10 %.

 NICOLA~1.JPG

Augmentation de La CSG et  la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

est maintenant assise sur 98,25 % du salaire, contre 97 % auparavant.

L’abattement disparaît totalement sur les revenus autres que le salaire et les allocations chômages (intéressement, réserve spéciale de participation, contributions de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaires, etc.).

Les alcools forts taxés

Les alcools au-dessus de 18°, à l’exception du rhum, sont désormais taxés.

 

Les chats devront être identifiés

71023576.jpg

Les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012 devront être identifiés par puce électronique ou tatouage,

ce dernier n’étant plus reconnu à l’étranger.

Pour les chiens, cette identification est obligatoire depuis 1999.

 Cette taxe varie en fonction du degré d’alcool.

Péages autoroutiers

Les tarifs des péages grimpent, mais pas à la même vitesse partout. En moyenne, la hausse sera de 2,5 %. Elle atteindra 3,03 % sur les tronçons gérés par la Sanef (Ouest, Nord et Est) et 1,71 % sur le réseau Escota (Côte-d’Azur et Provence). Sur les autoroutes gérées par APPR (Centre-Est) et ASF (Sud et Ouest), la hausse sera respectivement de 2,58 et 2,42 %.

Le prix des transports en commun augmente

Les tickets des TGV, des trains interrégionaux Téoz et des trains de nuit Lunéa coûteront 3,2 % plus cher dès le 3 janvier. Une hausse en partie due au relèvement de la TVA. Les forfaits pour les voyageurs prenant tous les jours le TGV n’augmentent pas, tout comme les abonnements destinés aux étudiants, aux élèves et aux apprentis. L’augmentation des tarifs des transports en commun en Île-de-France est de 1,5 %.
 
Celui des taxis aussi
Les tarifs des taxis sont majorés de 3,7 %. Le tarif minimum pour une course est porté à 6,40 € et le tarif maximal de l’heure plafonne à 32,75 € (+ 12 %). Le coût de la prise en charge passe à 3,56 € et celui de l’indemnité kilométrique à 0,98 €.

Augmentation du prix des mutuelles

Suite du doublement de la taxe sur les contrats de santé, le tarif des mutuelles devrait augmenter de 4,7 %

Les mères fonctionnaires perdent leur avantage

La possibilité pour les fonctionnaires mères de trois enfants de partir en retraite à tout âge, à condition d’avoir effectué 15 ans de service, disparaît, suite à la réforme des retraites votée en 2010.

Carence et nouveaux plafonds pour les arrêts maladie

Un jour de carence est instauré pour les fonctionnaires en arrêt maladie. Par ailleurs, les indemnités journalières remboursées par l’Assurance maladie baissent pour les salaires supérieurs à 2 450 € bruts, sauf si l’entreprise souhaite les compenser.

 

râle bol.jpg

 L’abattement sur les frais professionnels diminue .

 

le + La fin des pubs trop fortes

Suite à une délibération du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA),

les chaînes de télévision devront diffuser les spots publicitaires

au même niveau sonore que les programmes.

Depuis le 19 décembre, elles ont adopté la même norme

pour que les téléspectateurs ne perçoivent plus de différence

en zappant d’une chaîne à l’autre.

 

Hausse du Smic et du RSA…

Le salaire minimum, qui avait déjà gagné 2,1 % le 1er décembre, va être revalorisé.

Il s’établira à 9,22 € bruts de l’heure, soit 1 398,37 € bruts par mois (base 35 heures).

Sur 1 an, la hausse est donc de 2,4 %. Le minimum garanti,

utilisé notamment pour l’évaluation des frais professionnels et des allocations d’aide sociale,

est lui porté à 3,44 € contre 3,43 actuellement.

Quant au revenu de solidarité active (RSA), il passera de 466,99 à 474 € par mois

pour une personne seule sans enfant.

 

 Nouveau barème du bonus-malus automobile

Le barème du bonus-malus écologique pour les voitures achetées à partir du 1er janvier évolue.

Le bonus baisse de 600 à 400 € pour les véhicules qui émettent entre 61 et 90 grammes de CO2 et de 300 à 100 € pour ceux qui émettent entre 91 et 105 grammes.

Le super-bonus passe de 300 à 200 €. Côté malus, ça augmente.

Entre 181 et 190 grammes d’émissions : 1 300 € (1 100 € auparavant) ;

entre 191 et 230 grammes : 2 300 € (1 600 €) ; au-delà de 230 grammes :

3 600 € (2 600 €). Les bonus pour les véhicules électriques et hybrides sont maintenus.

 

 

Les APL gagnent 1 %

Les aides personnelles au logement sont revalorisées de 1 %

(sauf que trés peu de personnes en bénéficient , la majorité percevant l'aide au logement sociale soit ALS et non APL !)

 

L’aide énergétique augmente

L’aide de solidarité écologique, destinée aux propriétaires en situation de précarité énergétique qui souhaitent améliorer la performance énergétique de leur logement d’au moins 25 %, passe de 1 100 à 1 600 €.

illusion.jpg

Les commentaires sont fermés.