Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hadopi...ou comment abuser

carton rouge.jpg

Oui je met un carton rouge à Hadopi

Commission etant censé protéger les oeuvres

juger plutôt

il y a quelques temps de cela ,je recois par mail

Recommandation de la Commission

de la Protection des Droits

de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres

et la protection des droits sur Internet

(Hadopi)

Attention, votre accès à internet a été utilisé

pour commettre des faits,

constatés par procès-verbal,

qui peuvent constituer une infraction pénale.

Bon là, je pense d'abord à une plaisanterie ...

De mauvais goût certe,

mais une blague quoi ! Ou une arnaque !

Vu que je n'ai jamais rien téléchargé de ma vie !

En plus le jour où ils disent avoir constaté l'infration

j'etais à 850 km de chez moi !!!!

Mais bon, après avoir vérifié le sérieux de l'affaire,

je suis la procédure ,envois d'un formulaire

où j'indique mon étonnement et demande

quelle oeuvre j'aurais téléchargé;

je recois en réponse que j'aurais téléchargé

un feuilleton d'une série américaine

que j'ai même jamais regardé, (car pas mon truc du tout)

avec un logiciel dont je n'avais jamais entendu parlé 

et que je ne savais même pas existé ! 

Ce qui veut dire que des personnes peuvent 

frauder en se servant de votre accès internet

 par exemple comme moi  via freewifi  

et que c'est vous qui êtes responsable ! ! !

Incroyable non , voilà maintenant

que l'on est responsable de gens

que l'on ne connait pas,

pour des actes dont on a même pas idées !!! 

Y A PAS COMME UN PROBLEME LA ?

 

si je trouve normal qu'une tel commission existe

je trouve incroyable qu'ils balancent comme cela

des acccusations sans vérifier leurs infos

moi qui croyait que l'on remontait aux personnes

via l' adresse IP d'un ordinateur ,

en fait il semble que l'on ne remonte qu'a l'adresse de connection.

 C'est franchement abusé, et mon bon droit à moi

on en fait quoi ?

Les commentaires sont fermés.