Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conflit d'intérêt autour des éthylotests

A partir du 1er juillet, chaque véhicule à moteur de plus de 50 cm3 devra être équipé d'un éthylotest homologué. Une aubaine pour le fabricant leader du marché,

Contralco: entreprise de l'Hérault qui était au bord de la faillite il y a encore quelques mois. Sauf que l'on apprend que le président de l'association, à l'origine du décret, est aussi un salarié de l'entreprise. De quoi se demander si, derrière la belle histoire, il n'y a pas une sacrée combine ? De plus les associations d'usagers et de victimes de la route restent sceptiques sur la mesure.

Ajoutez à cela,  le manque de  fiabilité dès qu'il y a un ecart de température !

Ethylotest-pas-fiable2.jpg

 Chercher l'erreur ! ! !

 

NB:En cas de contrôle routier, le défaut de possession d’un éthylotest est sanctionné par une amende de 11 euros à compter du 1er novembre 2012.

L’éthylotest donne un indice de la présence d’alcool dans l’air expiré. Il est interdit de conduire en cas de concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligrammes par litre.

 

 

Les commentaires sont fermés.