Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Composition du vernis, c’est pas joli joli

Un vernis à ongles contient :

  • un agent filmogène, le plus souvent de la nitrocellulose, inflammable ;
  • des résines qui donnent le brillant et l’adhérence ;
  • des plastifiants pour rendre la matière flexible ;
  • des solvants comme l’acétone, le formaldéhyde, le toluène, l’acétate de butyle ou l’acétate d’éthyle qui augmentent l’onctuosité et faciliter l’application ;
  • des pigments minéraux ou organiques et des nacres naturelles ou synthétiques ;
  • un agent rhéologique qui permet d’étaler le vernis et qui le fige dès l’instant où il est posé sur l’ongle.

Ces substances pénètrent dans l’organisme :
- soit par contact direct de l’ongle et/ou de la peau, si l’on déborde un peu
- soit, et c’est surtout là où réside le danger potentiel, ces substances sont inhalées lorqu’on ouvre le flacon et que l’on pose le vernis.

PAS TOP TOP TOUT CELA !

Les commentaires sont fermés.