Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la salle secrète de la Grande Pyramide

 

extraterrestre et la pyramide.jpg

 

L'égyptologue français Louis Caparat aurait découvert,

en 1988, dans une salle secrète de la Grande Pyramide,

un humanoïde à l'intérieur d'un caisson d'apparence cristalline

momie de l'extraterrestre de la grande pyramide.jpg

Les russes auraient lancés ce projet "Isis"

afin de récupérer des connaissances.

Ces connaissances auraient été stockées

dans une bibliothèque appelé

"la chambre des connaissances".


Source : le magazine égyptien "Rose El-Yussuf" relayé par "Le Monde De L'Inconnu" dans le numéro 283 d'avril 2000 

 

Le projet ISIS

 

Projet secret soviétique, dont les conclusions ont conduit à croire

 

que l'Egypte a été fondée par des extraterrestres.

 

Le KGB aurait découvert le cadavre d'un extraterrestre dans une tombe

L'équipe chargée de la mission aurait été composée d'égyptologues de l'Académie des Sciences Soviétique, dont un certain Herman Alexeyev, présenté comme un égyptologue d'un institut dépendant du musée de l'Ermitage et d'experts militaires spécialisés en radioactivité et guerre chimique, ainsi que d'astronomes, dont un certain Yuri Vladimir, qui serait également archéologue. Sami Sharaf, secrétaire de Gamal Abdel Nasser et ministre des affaires présidentiellles par la suite, aurait été recruté par le projet ; il aurait fait part d'écoutes téléphoniques pratiquées par ses services à propos de la découverte par deux bédouins de "Magbarat Alzoar", une tombe très ancienne, celle du visiteur.

Boris Timoyev, biologiste moléculaire, aurait procédé à une datation par le carbone 14 des prélèvements de la tombe découverte et l'aurait datée de 10 000 ans avant notre ère, soit durant la période prédynastique égyptienne.

Le Projet Isis aurait été officiellement clos en 1981.

Les commentaires sont fermés.