Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des aliments aux vertus excitantes

Bientôt la St Valentin alors que diriez vous  

d’un dîner en amoureux aux chandelles, 

avec des aliments aux vertus excitantes ?l

es huîtres très riches en zinc, indispensable à la maturation sexuelle et présent en grande quantité dans la prostate de l’homme. Le zinc stimulerait ainsi la production de testostérone. D’autres attribuent également la propriété stimulante des huîtres à leur teneur élevée en iode et en phosphore.

A noter également que le caviar, les oursins, ou encore les écrevisses sont aussi considérées comme aphrodisiaques dans certaines cultures.

Quel est le point commun entre un poireau, une asperge, une banane, un concombre ou encore un céleri ? Tous auraient des vertus aphrodisiaques… pour leurs formes rappelant les organes génitaux.( si si)

Plus sérieusement, choisissez l

pour la Saint-Valentin par exemple, le poireau, légume d’hiver, a notre préférence. Les endives peuvent également faire l’affaire…

Si le céleri est certainement le légume plus réputé (sexuellement parlant).

Outre sa forme, cette plante recèle certains alcaloïdes, en particulier l’apigénine, qui faciliterait la fabrication du sperme et aurait des effets vasodilatateurs.

De même, juteuse et « pulpeuse », la tomate est considérée comme aphrodisiaque, recevant même des Italiens le doux nom de pommodoro (« pomme d’amour« ),

L’avoine

Céréale certes pas très sexy à première vue, sauf pour les chevaux, l’avoineaurait pourtant un effet stimulateur sur la production de testostérone de l’homme via l’avénine. D’autres substances actives (flavones, saponines triterpenoïdes et phytostérols) participeraient à ces bienfaits érotiques.

 L’ail

est ainsi riche en sélénium, oligo-élément important pour la fertilité masculine et, en particulier, la bonne santé des spermatozoïdes. Il rendrait donc le sperme plus abondant, et dans la France médiévale, un ragoût à l’ail assurait aux jeunes gens fougueux des nuits amoureuses sans fin.

 Sans oublier les épices comme la cannelle et le gingembre qui stimuleraient la circulation sanguine et attiseraient donc indirectement l’excitation. Iseult était composée.

Le safran, le piment et la noix de muscade muscade figurent aussi au palmarès des épices aphrodisiaques. Le curry, composé d’un mélange de plusieurs de ces épices (dont le gingembre) peut être aussi une solution (attention tout de même à la dose…).

 

source Consoglobe

 

 

Les commentaires sont fermés.