Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La citadelle de Khiva

khiva1.jpg

Kounya-Arc (la vieille forteresse) est la citadelle du gouverneur qui existait dans chaque grande ville. Ici, si on s`explique à la manière contemporaine, il y avait une infrastructure bien développée, c`est-à-dire, tout pour vivre confortablement, gérer les services d`état, divertissements du khan de Khiva, de sa famille, de l`armée et l`administration. A partir du XVIII siècle la citadelle représentait « une ville dans la ville » protégée et se câchait derrière les murs crénelés en argile battue - ceux propres et des murs de l`Itchan-Qala qui avaient 10 mètres en hauteur et 5-6 mètres en épaisseur.

Khiva_2.jpg

La construction de Kounya-Arc fut commencée en 1686-1688 sous Khoudayd-khan, le fils d`Anouchkhan, l`avant-dernier représentant de la dynastie des Cheybanides et se poursuivit jusqu`à la deuxième moitié du XIXe siècle où en résultat du boom de construction ont été reconstruites et restaurées la plupart des anciennes constructions souffertes de l`invasion des troupes iraniennes au XVIIIe siècle. Il n`y a que quelques bâtiments faisant parties de l`ancienne résidence des khans qui sont conservés jusqu`à nos jours: les portes orientales avec le local avoisinant pour la garde, salle de réceptions, bastion Ak-Cheykh-Bobo, mosquées d`hiver et d`été et harem.

 

Les commentaires sont fermés.