Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Web - Page 2

  • Descartes...Discours de la méthode

     Avec la célèbre phrase « je pense donc je suis »

    Descartes remet en question tous les concepts qu'il connaît,

    afin que rien de subjectif ou de fantaisiste ne vienne polluer sa pensée,

    au profit de la raison inconditionnelle;

    pour ce faire, il s'impose quatre préceptes :

    • Ne recevoir aucune chose pour vraie tant que son esprit ne l'aura clairement et distinctement assimilé préalablement.
    • Diviser chacune des difficultés afin de mieux les examiner et les résoudre.
    • Établir un ordre de pensées, en commençant par les objets les plus simples jusqu'aux plus complexes et diverses, et ainsi de les retenir toutes et en ordre.
    • Passer toutes les choses en revue afin de ne rien omettre.
    • l'évidence:
    « Le premier était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle ; c'est-à-dire, d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention, et de ne comprendre rien de plus en mes jugements que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit, que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute. »
    • l'analyse :
    « Le second, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais, en autant de parcelles qu'il se pourrait, et qu'il serait requis pour les mieux résoudre. »
    • la synthèse et le raisonnement :
    « Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés, et supposant même de l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres. »
    • le dénombrement :
    « Et le dernier, de faire partout des dénombrements si entiers et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre. »
  • dire je t'aime en toutes les langues

    "je t'aime "

    en :

    mza50pci.jpg

    Afrikaan : Ek het jou liefe
    Albanais : Te dua
    Allemand : Ich liebe Dich
    Algérien : Kanbghik
    Alsacien : Ich hoan dich gear
    Amérindien: Tshe menuateten
    Amharic : Afekrischaledou 
    Amharic : Ewedishalehu (homme/femme vers femme) 
    Amharic : Ewedihalehu (homme/femme vers homme)
    Anglais : I love you 
    Anglais : I adore you 
    Apache : Sheth she'n zho'n
    Arabe : Ib'n hebbak.
    Arabe : Ana Ba-heb-bak
    Arabe : Ana hebbek
    Arménien : Yar ounenal
    Autrichien : I mog di,
    Basque : Maite zaitut
    Batak : Holong rohangku di ho
    Bavarois : I mog di narrisch gern
    Belarussien : Ya tsiabe kakhaiou (je t'aime)
    Bemba (Zambie) : Ninkutemwe
    Bengalais : Ami tomake bhalobashi.
    Berbère : Lakh tirikh
    Bicol (Philippien) : Namumutan ta ka
    Birman : Chi pa de
    Bolivien (Quechua) : Qanta munani
    Bosniaque : Volim te
    Brésilien: Eu te amo (prononcer "eiu chee amu")
    Breton : da garan" (poétique - pour les amoureux) 
    Breton : da garout a ran" (formule plus "commune" - je t'aime (bien))
    Bulgare : Obicham te
    Cambodgien : bang selan one
    Canadien français : j't'aime
    Cantonais : Ngo oi ney
    Catalan : T'estime
    Cheyenne : Nemehotates
    Chichewas : Ndimakukonda
    Chickasaw (USA) : Chiholloli (i final nasal)
    Chinois : Goa ai li (dialecte Amoy)
    Chinois : Wo oi ni (dialectecte Cantonais)
    Chinois : Wa ai lu (dialecte Hokkien)
    Chinois : Wo ai ni (dialecte mandarin)
    Chinois : Ngo ai nong (dialecte Wu)
    Chti ( patois de la langue picarde ) : j't'aquiers
    Commorien : Ni si ou ven sa
    Congolais : na lingui yo
    Coréen : Saranghee
    Corse : Ti tengu cara (homme vers femme)
    Corse : Ti tengu caru (femme vers homme)
    Créole : Mi aime jou
    Croate (formel) : Ja vas volim
    Danois : Jeg elsker dig
    Ecossais Gallois : Tha gra dh agam ort
    Equatorien (Quechua) : Canda munani
    Espagnol (Castillan) : Te quiero
    Esperanto : Mi amas vin
    Estonien : Ma armastan sind
    Ethopien : Afgreki'
    Finnois(formel) : Rakastan sinua
    Flamand : Ik hue van dei
    Flamand : ik zie je graag
    Français : Je t'aime
    Gaélique : Moo graugh hoo
    Gallois : Rwy'n dy garu di.
    Georgien : Me chen mikvarxar
    Ghanéen (Akan, Twi) : Me dor wo
    Grec : S'ayapo
    Groenlandais : Asavakit.
    Hawaiien : Aloha wau ia 'oe
    Hébraïque : Ani ohev otach (homme vers femme)
    Hindi : Mae tumko pyar kia
    Hongrois : Szeretlek 
    Indonésien : Saya kasih saudari
    Indonésien : Aku cinta kamu
    Irlandais : taim i' ngra leat
    Islandais : Eg elska thig 
    Italien : ti amo 
    Japonais : Kulo tresno
    Kabile : Hemlar kem (vers une femme)
    Kabile : Hemlark (vers un homme)
    Kurde : Ez te hezdikhem 
    Kurde : Min te xushvet
    Laosien : krao mak tiao
    Latin : Te amo
    Latin (ancien) : (Ego) Amo te
    Libanais : Anna Bahibak
    Lithuanien : Tave myliu
    Luxembourgeois : Ech hun dech gär
    Maa : Ilolenge
    Macédonien : Te sakam
    Malais : Saya cintamu
    Malayasien : Saya cinta kamu
    Malgache : Anno Tioko
    Mandarin : Wo ai ni
    Marocain : Kanhebek
    Marquisien : Hinenao ua'u ia oe
    Mauricien : Mo mari cotan toi
    Mongol : Be Chamad Hairtai (très intime)
    Mohawk : Konoronhkwa
    MooréNavajo : Ayor anosh'ni
    Ndebele (Zimbabwe): Niyakutanda
    Néerlandais : Ik hou van jou (passionn?ment)
    Népalais : Ma timi sita prem garchhu (romantique)
    Norvégien : Eg elskar deg Nyanja

     

    amour-03.jpg

    Occitan gascon : Que t'aimi
    Occitan languedocien : T'aimi
    Ouzbek : Man seni sevaman
    Pakistanais : Muje se mu habbat hai
    Perse : Tora dost daram
    Picard : ej t'ei kier
    Picard : ej te vô voléntié
    Philippinin : Mahal ka taPolonais : Kocham ciebie
    Polonais : Ja cie kocham
    Portugeais/brésilien : Eu te amo
    Portugeais : Amo-te
    Provencal rhodanien (Mistralien) : T'ame
    Réunion ( créole ) : Mi aime a ou
    Roumain : Te iubesc
    Roumain : Te ador
    Russe : Lioubliou tiebia
    Sancrit : Anugrag
    Sénégalais : Di Ngalou
    Serbe (formel) : Volim vas
    Sioux : Techihhila
    Somalien : Waan ku jaycahay
    Soussou ( Guinée Conakry ) : ira fan ma
    Sovaque : Lubim ta
    Slovène : Ljubim te
    Srilankais : Mama oyata arderyi
    Sudanais ( Bari ) : Nan nyanyar do parik 
    Suaheli (Ouest Afrique) : Ninikupenda
    Swahili : Naku enda 
    Suédois : Jag älskar dig 
    Suédois : Iaj Alskar Dej
    Suisse allemand : Ch'ha di gärn
    Syrien/Libanais : Bhebbek (vers une femme)
    Syrien/Libanais: Bhebbak (vers un homme)
    Tahitien : Ua Here Vau Ia OeTamoul : Naan unni kathilikaran
    Tamoul : Ni yaanai kaadli karen
    Tchèque : Miluji te
    Thaï : Khoa raak thoe (affection, amour, tendresse)
    Tibétain : na kirinla gaguidou
    Tunisien : Ha eh bakn
    Tunisien : Nhebbek
    Tumbuka : Nkhukutemwa
    Turc : Seni seviyorum
    Ukrainien : Ya tebe kokhaiou
    Unuit (Esquimo) : Ounakrodiwakit
    Vietnamien : toi yeu anh
    Vulcain : Wani ra yana ro aisha
    Yiddish : Ich libe dich
    Yucatec maya : 'in k'aatech
    Yougoslave : Ya te volim
    Zoulou : Ngiyakuthanda

  • La rupture amoureuse

     

     La rupture

    Lorsque le couple bat de l'aile, que la vie à deux n'est plus possible,

    une séparation dans les règles est parfois inévitable.

    Mais comment traverser cette épreuve en limitant la casse ?

    Peut-on reconstruire de nouveaux repères sans l’autre ?

    Quelles relations garder avec son "ex" ? Tourner la page sans se déchirer.

    separé.jpg

    Tout , tout , tout est fini entre nous... tous

     

    Je suis venu te dire que je m'en vais" chantait Serge Gainsbourg,

     

     "Voilà, c'est fini" pour Jean-Louis Aubert…

     

    "les histoires d'amour finissent mal en général"…

    qui n'a jamais vécu de rupture amoureuse ?

     Et lorsque l'autre n'est plus là,

    est il si difficile de refaire sa vie

    de retrouver ses repères ?

    jtc61pv0.jpg

    Une rupture amoureuse nous plonge

    dans un univers de désarroi et de fragilité.

    Elle rouvre souvent de vieilles blessures incomplètement cicatrisées

    et représente de surcroît une grosse blessure narcissique.

    o5dfnb97.jpg

     

    - Plaqué(e), on se sent minable, on se mine le moral

    en ressassant ses propres défauts

    ou en se remémorant les grands moments de bonheur

    de notre si belle histoire d’amour.

    coeur brisé.jpg

    - On plaque on met souvent cela sur le dos de l'autre

    ou on se cherche parfois des excuses.

     

    Pourquoi quitte t'on ou sommes nous quitté?

     

    Chaque histoire à ses réponses....

    tristesse.jpg 

    Moi je les ai quitté

    parce que

     

    L'amour puise ses forces dans le partage,

     

    le respect, le dialogue et la complicité.

     

    dans un accord parfait

     

    mais cela, je ne l'ai pas rencontré !

  • l 'aprés rupture

     

    elrh755r.jpg

     

    Changez-vous les idées

    Tous les couples vivent plus ou moins en autarcie,

    et vous avez certainement dû faire une croix

    sur certaines activités pendant votre vie de couple.

    Seul(e), profitez donc de votre nouvelle liberté pour les retrouver.

    Sport, sorties, vie associative : choisissez des disciplines de groupe,

    qui vous permettront non seulement de vous changer les idées,

    mais aussi de faire de nouvelles rencontres et d'élargir votre cercle d'amis…

    Travaillez

    Investir dans votre vie professionnelle

    vous aidera à ne pas vous appesantir sur votre malheur,

    et vous permettra de récolter des satisfactions immédiates

    (succès, augmentations, félicitations du patron, nouvelles responsabilités…)

    qui vous aideront à retrouver un moral d'acier et une bonne confiance en vous.

    A la condition que vos horaires "à rallonge" ne durent pas toute la vie !

     coeur pansements.jpg

    Faites une conquête… de courte durée

     soit la relation pansement

      

    Rien de meilleur pour le moral que de séduire à nouveau,

    surtout quand on croyait

    qu’on ne trouverait plus jamais chaussure à son pied !

    Aussi, n’hésitez pas à rencontrer de nouveaux partenaires.

    A une condition : ne cherchez pas à tout prix une relation durable.

    "Au contraire, cette nouvelle conquête doit rester brève,

    car elle n’existe que pour combler le manque affectif,

    pour panser les plaies".

     

    math-addition-coeur-brise.jpg 

    Une vraie nouvelle histoire ne pourra se jouer

    que quand vous aurez véritablement accompli le deuil de votre couple.

    Patience !

  • Félicie aussi

    il ne vieillira jamais

    ce cher Fernandel


    j'adore

  • Entre rêves et sommeil

    Le sommeil est organisé en cycles.

    Chaque cycle dure de 60 à 90 min,

    et comporte successivement des stades

    de sommeil léger puis profond, puis de rêve.
    Une nuit se compose généralement de 4 à 6 cycles de sommeil.

    Les rêves, une précieuse aide

    Quand on dort, il arrive que nous rêvions

    ou que nous cauchemardions.

    Mais au fait, pourquoi rêve-t-on ?

    les rêves servent à consolider,

    à stabiliser les souvenirs dans le néo-cortex,

    et à essayer d’établir des liens entre ces souvenirs,

    de manière à les articuler de manière logique.

    Le sommeil paradoxal,

    chef d'orchestre de nos souvenirs
    agit comme une "usine à trier les souvenirs".

    Il dépend d'une circuiterie neuroanatomique complexe

    située dans le tronc cérébral, sous l'influence de l'acétylcholine. 

  • journée de la Tolérence

     TOLERANCE…  INTOLERANCE…

    La tolérance, désigne la capacité à accepter ce que l’on désapprouve, c'est-à-dire ce que l’on devrait normalement refuser. Au sens moral, la tolérance, est la vertu qui porte à accepter ce que l’on n’accepterait pas spontanément. C’est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant tant envers l’intolérance que l’intolérable.

    L’intolérance : Ce n’est pas de réfuter l’idée de l’autre ; ce n’est pas de refuser d’adhérer aux conceptions de l’autre ; c’est de ne pas accepter qu’un autre puisse avoir une idée différente de la sienne. C’est exiger que l’autre ait de gré  ou de force les mêmes idées que soit même.

     

    tolérance.jpg

     

    VOLTAIRE, écrivait :

    «  Il y a deux monstres qui désolent la terre en période de paix : l’un est la calomnie, et l’autre l’intolérance ; je les combattrai jusqu’à ma mort ».

    Combattre l’intolérance, n’est pas de l’intolérance : c’est se battre contre les idées de celui qui ne donne pas à l’autre le droit d’exister dans la différence. Tout individu à le droit de vivre sa particularité, tout autant qu’il ne l’impose pas à l’autre.

    Alors non ! Sagesse ne veut pas dire faiblesse, apathie, mais bienveillance avec ceux qui en ont besoin, mais non pas complaisance avec les institutions coercitives.

    Un gentil : Intolérant ? Jamais !

    Nous devons être : Tolérants, bienveillants, indulgent .

    Toute liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s’exercer complètement, un devoir de tolérance.

     

    CITATIONS :

    « La tolérance est un vertu qui rend la paix possible » Kofi Annan

    « La tolérance est un exercice et une conquête en soi »

    «  L’esprit de tolérance est l’art d’être heureux en compagnie des autres »

    «  Toute tolérance devient à la longue un droit acquîts » Georges Clemenceau

    «  Cessez de combattre ce qu’on ne peut changer » John Locke

    «  Doit-on tolérer les intolérants » John Rawls , et il répond : « ne pas tolérer serait intolérant et serait donc une injustice »

    «  Je ne suis pas d’accord avec ce que vous me dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Voltaire

     

    Alors soyez tolérent !

  • le Muscat de Frontignan

    1313675214_small.jpg
    Les vins doivent  provenir du cépage muscat doré de Frontignan, à l’exclusion de tout autre, cultivé sur les territoires délimités des communes de Frontignan et de Vic-la-Gardiole. Ils doivent être vinifiés selon l’une des méthodes suivantes, donnant un degré alcoolique minimum de 15° d’alcool acquis et laissant subsister la quantité minimum de sucre naturel par litre précisée

     

    La recette originale du Muscat

    Les terres arides et ensoleillées du Roussillon sont depuis l’Antiquité utilisées pour la culture

    Elaboré en ajoutant de l’alcool au jus de raisin pendant la fermentation,

    ce qui permet au vin de garder une partie des sucres du raisin.

    Ce mode de fabrication, appelé « mutage », permet d’obtenir

    des vins doux naturels riches en arômes.

  • aujourd'hui à Sète

    Mer agitée...

    la plage le 15_11_11 (1).JPG

    Temps gris

    la plage le 15_11_11 (9).JPG

    quelques ondées

    la plage le 15_11_11 (11).JPG

    seulement 11°

    la plage le 15_11_11 (12).JPG

    la plage le 15_11_11 (13).JPG

    Regardez

    la plage le 15_11_11 (14).JPG

    c'est tout de même trés beau !

  • l'isolement

    N'est pas la solution,

    Trop souvent les gens une fois en couple,

    s'isolent croyant qu'être deux,

     rîme avec ne vivre qu'à deux !

    Alors que ce devrait être justement

    s' entouré de l'autre

    et des autres...

  • Soyez dans le coup

    Cette année pas question de laisser

    les accessoires sur le banc de touche,

    il y en a pour tout les goûts.

    Les working girls finaliseront leurs looks

    avec un chapeau Charleston

    ou une paire de gants de cuir.

    Les girly se parent de multilples colliers métaliques

    aux accents Glam-rock .

    à la nuit tombée, elles brilleront de milles feu

    grâce aux strass constellants leurs bijoux.

    On ne sort pas sans sa bague en strass qui

    sans être trop grosse attirera tout les regards.

     

    Les Pretty Womans ajouterons une cravatte à la ceinture

    avec un gilet de costume et un bonnet de laine

    pour le coté légèrement décalé.

    Découvrez ma sélection shopping en réunion dès maintenant,

    pour ne pas passer à coté de ces petits riens

    qui pourtant font la tendance.

    annidee en direct de paris.jpg

    http://sites.google.com/site/annideechezvous/

    Annidée Libre access !